Logo Université Laval Logo Université Laval

 Personnel 

Personnel

Éric Van der Schueren

Professeur titulaire

Pavillon Louis-Jacques-Casault, bureau 3443
Téléphone : 418 656-2131, poste 3941
Télécopieur : 418 656-2991
eric.van-der-schueren@lit.ulaval.ca

Enseignement

Littérature française du XVIIe siècle (théâtre, poésie, roman) – Rhétorique – Littérature belge d’expression française

Recherche, création

Membre du Cercle interuniversitaire d’étude de la République des Lettres (CIERL)

Littérature française classique. Analyse génétique du théâtre de Jean Racine. Études sur la tragédie après Racine. Études sur l’éloquence sacrée sous Louis XIV. Essais en cours sur Victor Hugo et Roger Caillois.

Domaines de recherche

Philologie romane (Moyen Âge - Époque moderne). Littérature française du XVIIe siècle (théâtre et éloquence sacrée). Rhétorique et poétique (d’Aristote à Roger Caillois). Littérature française de Belgique – Philosophie allemande du XXe siècle (Walter Benjamin).

Dans une approche philologique, par le fait de sa formation à l’Université libre de Bruxelles (maîtrise) et au Fonds National de la Recherche Scientifique (Belgique) (doctorat (Prix de l’Académie royale de langue et littérature françaises de Belgique) et post-doctorat), Éric Van der Schueren s’intéresse autant aux avant-courriers de certains auteurs classiques (Jean Racine, Valentin E. Fléchier et Jacques B. Bossuet) ou modernes (Roger Caillois), qu’aux effets de sens (dans une approche rhétorique et poétique) de leurs œuvres. De la sorte, il sollicite textes antiques grecs et latins en même temps que la patristique, et les passeurs de l’une et l’autre tradition (de la fin du Moyen Âge à Montaigne). À cette fin, il travaille en étroite collaboration avec la professeure Sabrina Vervacke (Département des Littératures).

Publications récentes

- En collaboration avec Bernard BEUGNOT, « La recherche dix-septiémiste au Canada », dans XVIIe siècle, n° 252, juillet-septembre 2011, p. 437-562 (« Avant-propos »).
- En collaboration avec Matthieu FORTIN, De la Permanence. Hommage à Bernard Beugnot à l’occasion de son quatre-vingtième anniversaire, Paris, Hermann (Les collections de la République des Lettres), 2014.
- « Le ballet des lucioles. Permanences dans la poétique de Roger Caillois à partir de Ponce Pilate », dans ibid., p. 173-226.
- « Les palingénésies de la tristesse (de Bossuet à l’abbé Du Jarry). Éloges funèbres de Louis de France et de Marie-Adélaïde de Savoie », dans Fabrice PREYAT (éd.), Marie-Adélaïde de Savoie (1685-1712). Duchesse de Bourgogne, enfant terrible de Versailles, Études sur le XVIIIe siècle, 2014, vol. XLI, p. 265-283.

À paraître

- « L’éclat, le gémissement et la plainte. De l’oraison funèbre classique ou de l’impondérable élégie en prose (Bossuet et Fléchier) », dans Tangences, parution printemps 2016, 26 p.
- « L’oraison funèbre du comte de Frontenac », présentation et édition critique, dans Paul-André DUBOIS (dir.), Les récollets en Nouvelle France : histoire et public, parution automne 2016, 45 p.