Logo Université Laval Logo Université Laval

 Personnel 

Personnel

Lucie Roy

Professeure titulaire

Pavillon Louis-Jacques-Casault, bureau 3451
Téléphone : 418 656-2131, poste 5951
Télécopieur : 418 656-2991
Lucie.Roy@lit.ulaval.ca

Enseignement

Histoire et esthétique du film, Documentaire, Cinéma comme phénomène de communication (énonciation, narration et réception), Cinéma et intermédialité (peinture, photographie, littérature, bande dessinée et théâtre), Cinéma et interdisciplinarité : le récit (en révision),  Récit. Petit laboratoire éthique. Cinéma et intermédialité I. La pensée de l'écran (séminaire), Cinéma et philosophie (séminaire en préparation), Poïesis du récit (séminaire).

Automne 2017
CIN-1002 Histoire et esthétique du film
CIN-1107 Cinéma et intermédialité

Hiver 2018
CIN-1001 Le cinéma comme phénomène de communication
CIN-2100 Le documentaire

Recherche, création

Les approches théoriques privilégiées par Lucie Roy sont la sémiotique et la phénoménologie (philosophie). Ses champs de recherche sont l'énonciation, la réception, l'esthétique, la poïesis et l'Histoire. L'image, le cinéma, l'intermédialité et la transmédialité constituent des lieux d'application privilégiés.

À une époque, elle tenait l'écriture filmique pour un appareil de mémoires et un dispositif imaginal. Son attention s’est ensuite portée sur la pensée de l’écriture, sur la phénoménologie de l’écriture filmique. Les usages relatifs aux empreintes et aux inscriptions, aux supports et aux surfaces, aux cadrages et aux montages sont au cœur de son questionnement. Ces opérateurs d’écriture lui permettent d’examiner certaines des pratiques intermiédales actuelles, des corpus particuliers, de même que l'interface numérique.

Croisant les deux approches, celle qui s’attache à l’examen de cet appareil de mémoires qu’est le cinéma et celle qui concerne la pensée de l’écriture, elle tient le cinéma pour un passeur d’idéologies. Elle est, en effet, à considérer les procédés formels et narratifs mis au service de la fictionnalisation de l’éthique dont les récits documentaires et les récits de fiction font le jeu (voir, à ce propos, son texte de communication « Fictionnalisation et historicisation ou le paradoxe de la violence (im)matérielle », Figures de violence, colloque Internet organisé par Figura).

Publications récentes (importantes)

  • Petit manuel de l'histoire du cinéma. Le travail esthétique (en préparation).
  • Le pouvoir de l’oubliée. La perception au cinéma, Paris, L'Harmattan, coll. « Esthétiques », 2015, 244 p.
  • « Écritures de l'Histoire. Le 11 septembre 2001 ». L’imaginaire du 11 septembre 2001. Motifs, figures et fictions, Québec, Éditions Nota bene, coll. « Contemporanéités », 2014.
  • « Dogville : Un récit en adaptation », Études littéraires, « Adapter le théâtre au cinéma », vol. 46, no 1, 2014.
  • Figures de violence, Paris,  l'Harmattan (coéditrice), 2012.