Logo Université Laval Logo Université Laval

 Personnel 

Personnel

Andrée Mercier

Professeure titulaire

Pavillon Louis-Jacques-Casault, bureau 4415
Téléphone : 418 656-2131, poste 5349
Télécopieur : 418 656-2991
Andree.Mercier@lit.ulaval.ca

Page Web personnelle : http://www.crilcq.org/membres/reguliers/mercier-andree.asp

Enseignement

Littératures québécoise et française contemporaines, genres narratifs (roman et récit principalement), œuvre de Jacques Ferron, sémiotique littéraire, narratologie

Automne 2017
LIT-6000-B Séminaire de maîtrise

Hiver 2018
LIT-2160 Roman français au XXe siècle II. Rem. : Esthétiques contemporaines

Recherche, création

Membre du Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises (CRILCQ)

Les travaux de recherche d’Andrée Mercier portent sur la construction et les formes du contemporain au Québec et en France. Ils envisagent plus particulièrement les questions d’autorité narrative, de vraisemblance et de narration problématique, de même que le motif de la quête dans le roman contemporain. Andrée Mercier a par ailleurs publié plusieurs études sur le genre du récit au Québec d’un point de vue poétique et institutionnel. Elle a été membre du groupe ASTER dédié à l’analyse sémiotique de textes religieux et littéraires et a participé à deux ouvrages, l’un consacré au récit de vocation et l’autre à la représentation du déluge. Enfin, elle a réalisé plusieurs travaux sur l’œuvre de l’écrivain Jacques Ferron, dont un livre ayant pour objet l’incertitude narrative de ses contes

Domaines de recherche

  • Corpus et genres : littératures française et québécoise, romans et récits contemporains, l’œuvre de Jacques Ferron.
  • Approches : sémiotique greimassienne, narratologie (théorie des formes narratives).
  • Sujets : vraisemblance et autorité narrative, formes narratives contemporaines, le genre du récit.

Projets de recherche récents

  • Robert Dion (UQAM), René Audet (U. Laval), Marie-Pascale Huglo (UDM), Andrée Mercier (chercheuse responsable, U. Laval), Élisabeth Nardout-Lafarge (UdM), « Porosité des pratiques narratives contemporaines au Québec : enjeux poétiques et historiques », Fonds de recherche sur la société et la culture, Soutien aux équipes de recherche, 2011-2015.
  • Frances Fortier (UQAR) et Andrée Mercier (chercheuse responsable, U. Laval), « Narration impossible, indécidable et ambiguë. Enjeux esthétiques et théoriques de la transmission narrative dans le roman contemporain », Conseil de recherche en sciences humaines du Canada, 2009-2012.
  • Robert Dion (chercheur responsable, UQAM), René Audet (U. Laval), Frances Fortier (UQAR), Marie-Pascale Huglo (UDM), Andrée Mercier (U. Laval), « Littératures narratives contemporaines française et québécoise : poétiques et esthétiques comparées », Fonds de recherche sur la société et la culture, Soutien aux équipes de recherche, 2007-2011.
  • Frances Fortier (chercheuse responsable, UQAR) et Andrée Mercier (U. Laval), « Vraisemblance et autorité narrative dans le roman contemporain », Conseil de recherche en sciences humaines du Canada, 2006-2009.

Publications récentes

  • Robert Dion et Andrée Mercier (dir.), Que devient la littérature québécoise? Formes et enjeux des pratiques narratives depuis 1990, Montréal, Éditions Nota Bene, 2017.
  • Andrée Mercier, « Ferron, Jacques (1921-1985) », dans Marie-Andrée Bergeron, Michel Lacroix, Yvan Lamonde et Jonathan Livernois (dir.), Dictionnaire des intellectuelles et intellectuels au Québec, Montréal, Presses de l’Université de Montréal, 2017, p. 147-149.
  • Andrée Mercier et Élisabeth Nardout-Lafarge (dir.), dossier « Nouvelles maisons d’édition, nouvelles perspectives en littérature québécoise? », Études françaises, vol. 52, no 2, été 2016.
  • Andrée Mercier, « Avatars parodiques de la quête identitaire dans le roman québécois contemporain », Études françaises, vol. 52, no 2, été 2016, p. 87-103. 
  • Andrée Mercier, « La constellation romanesque d’Octobre 1970. L’engagement de la littérature dans l’histoire », dans Yolaine Parisot et Charline Pluvinet (dir.), Pour un récit transnational. La fiction au défi de l’histoire immédiate, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. « Interférences », 2016, p. 21-32.
  • Andrée Mercier, « Présentation », dans Gilles Marcotte, Littérature et circonstances, Montréal, Nota bene, coll. « Visées critiques », 2015, p. 7-11.
  • Marion Kuhn et Andrée Mercier (dir.), dossier « Qui parle? Enjeux de la narration indécidable dans le roman contemporain », Tangence, no 105, 2014.
  • Andrée Mercier, « Quand les objets parlent à la place du personnage : étude de Wigrum de Daniel Canty et de Très grande surface d’André Benchetrit », dans L’Esprit créateur. The International Quaterly of French and Francophone Studies, vol. 54, no 1, 2014, p. 100-114.
  • Frances Fortier et Andrée Mercier, « La captatio illusionis du roman contemporain : Volodine, Echenoz, Makine et Dickner », dossier « Le romanesque dans les fictions contemporaines », revue temps zéro, no 8, 2014, [en ligne], URL : http://tempszero.contemporain.info/document1170].
  • Stéphane Larrivée et Andrée Mercier, « ”Ça va v’nir pis ça va v’nir”. Autorité narrative et prophéties postmodernes dans Tarmac de Nicolas Dickner et La logeuse d’Éric Dupont » dans Didier Alexandre et al. (dir.), L’ironie : formes et enjeux d’une écriture contemporaine, Paris, Classiques Garnier, 2013, p. 149-168.
  • Frances Fortier et Andrée Mercier, « L’autorité narrative pensée et revue par Anne F. Garréta », Bruno Blanckeman et Barbara Havercroft (dir.), Narrations d’un nouveau siècle : romans et récits français (2001-2010), Paris, Presses Sorbonne Nouvelle, 2012, p. 237-250.
  • Andrée Mercier, « L’œuvre de chair. Sexualité, quête de sens et religieux dans La nuit, Le ciel de Québec et Le Saint-Élias de Jacques Ferron », dans Isabelle Miron, David Courtemanche et Marie Parent, (dir.), L’expérience américaine du corps. Sens et sacré en littérature québécoise moderne, Montréal, Presses de l’Université du Québec, coll. « Figura », no 30, 2012, p. 103-118.
  • Frances Fortier et Andrée Mercier (dir.), La transmission narrative. Modalités du pacte romanesque contemporain, Québec, Nota Bene, coll. « Contemporanéités », 2011.
  • Frances Fortier et Andrée Mercier, « La narration impossible. Conventions réalistes, catégories narratologiques et enjeux esthétiques », dans Frances Fortier et Andrée Mercier (dir.), La transmission narrative. Modalités du pacte romanesque contemporain, Québec, Nota Bene, coll. « Contemporanéités », p. 333-355
  • Stéphane Larrivée et Andrée Mercier, « De la voix autoritaire à la voix autorisée. Les tensions de la narration dans Les manuscrits de Pauline Archange », Voix et Images, vol. 37, no 1 (109), automne 2011, p. 73-86.
  • Frances Fortier et Andrée Mercier, « L’autorité narrative et ses déclinaisons en fiction contemporaine : Cinéma de Tanguy Viel et Fuir de Jean-Philippe Toussaint », dans Barbara Havercroft, Pascal Michelucci et Pascal Riendeau (dir.), Le roman français de l’extrême contemporain. Écritures, engagements, énonciations, Québec, Éd. Nota Bene, coll. « Contemporanéités », 2010, p. 255-275.
  • Robert Dion et Andrée Mercier (dir.), dossier « Narrations contemporaines au Québec et en France : regards croisés », revue Voix et Images, vol. XXXVI, no 1 (106), automne 2010.
  • Frances Fortier et Andrée Mercier, « L’autorité narrative en question dans le roman contemporain. Enjeux théoriques et esthétiques d’une notion », dans Emmanuel Bouju (dir.), L’autorité en littérature. Exercice, partage, contestation, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. « Interférences », 2010, p. 109-120.
  • Frances Fortier et Andrée Mercier, « Ces romans qui racontent. Formes et enjeux de l’autorité narrative contemporaine », dans René Audet (dir.), Enjeux du contemporain. Études sur la littérature actuelle, Québec, Éd. Nota Bene, coll. « Contemporanéités », 2009, p. 177-197.
  • Pierre-Luc Landry, Andrée Mercier et Christine Otis (dir.), dossier « Vraisemblance et fictions contemporaines », Temps zéro. Revue d’étude des écritures contemporaines, no 2, 2009 [en ligne]. URL : tempszero.contemporain.info
  • Andrée Mercier, « La vraisemblance : état de la question historique et théorique », dans Temps zéro. Revue d’étude des écritures contemporaines, no 2, 2009 [En ligne]. URL : http://tempszero.contemporain.info/document393
  • Andrée Mercier, « La sorcière de Marie NDiaye : du réalisme magique au banal invraisemblable », dans @nalyses, 2009 [En ligne]. URL : https://uottawa.scholarsportal.info/ojs/index.php/revue-analyses/article/view/636/538?id=1374.
  • Andrée Mercier, « Entre la parodie et l’imitation : le Don Juan de Jacques Ferron », dans Krzysztof Jarosz (dir.), La réécriture dans la littérature québécoise, Katowice, Presses Universitaires de Silésie, coll. « Romanica Silesiana », no 2, 2007, p. 32-41.
  • Andrée Mercier, « De la Bible à la littérature. Fictionnalisation de Noé chez Caillois et Supervielle », dans René Audet et Richard Saint-Gelais (dir.), La fiction, suites et variations, Québec/Rennes, Éd. Nota Bene/Presses Universitaires de Rennes, 2007, p. 275-289.
  • Frances Fortier et Andrée Mercier, « L’autorité narrative dans le roman contemporain. Exploitations et redéfinitions », Protée, vol. 34, no 2-3, automne-hiver 2006, p. 139-152.
  • Groupe de recherche ASTER (Isabelle Dalcourt, Pierrette Daviau, Frances Fortier, Anne Fortin, Andrée Mercier, Jacques Pierre, Maryse Poirier, Étienne Pouliot, Jean-Yves Thériault), Le déluge et ses récits : points de vue sémiotiques, Québec, Presses de l’Université Laval, 2005.
  • René Audet et Andrée Mercier (dir.), avec la collaboration de D. Cliche, La narrativité contemporaine au Québec, vol. 1 : La littérature et ses enjeux narratifs, Québec, Presses de l’Université Laval, 2004.