Logo Université Laval Logo Université Laval

 Personnel 

Personnel

Julie Beaulieu

Professeure adjointe

Pavillon Louis-Jacques-Casault, bureau 4421
Téléphone : 418 656-2131, poste 2286 
Télécopieur : 418 656-2991
julie.beaulieu@lit.ulaval.ca

Page web personnelle : http://ulaval.academia.edu/JulieBeaulieu

Enseignement

Cinéma des femmes, cinéma d’avant-garde et expérimental, cinéma et culture numérique, littérature et cinéma.

Automne 2016
CIN-1301 Cinéma actuel
CIN-2201 Cinéma expérimental

Hiver 2017
CIN-2220 Cinéma et sexualité
CIN-2221 Cinéma, femme et société

Recherche, création

Membre des regroupements de recherche suivants :

Julie Beaulieu est titulaire depuis 2007 d’un doctorat en littérature (Département de littérature comparée, (Université de Montréal). Sa thèse, L’entrécriture dans l’œuvre de Marguerite Duras: texte, théâtre, film, propose une réflexion sur l’hybridité de l’écriture durassienne. Récipiendaire d’une bourse postdoctorale du CRSH (2008-2010) pour son projet sur les représentations de la sexualité au cinéma, elle a poursuivi ses recherches au Mel Hoppenheim School of Cinema (Concordia University). Julie Beaulieu a joint les rangs du Département des littératures en 2012.

Ses intérêts de recherche couvrent les rapports entre le cinéma, la littérature et la culture numérique : le cinéma des femmes (Hershman, Minh-ha, Cheang); les avant-gardes et le cinéma expérimental (Deren, Brakhage); la New French Extremity (Breillat, Bonello); le Nouveau cinéma queer (Haynes) ; les théories féministes et cyber-féministes (Haraway, Braidotti), les théories queer (Butler, Bourcier). Elle s’intéresse également à la littérature féminine du XXe siècle et actuelle (Duras, Breillat).

Domaines de recherche et création

Cinéma des femmes, cinéma d'avant-garde et expérimental, littérature féminine d'expression française (XXe et XXIe siècle).

Représentations du genre et de la sexualité; féminisme, technologie et culture visuelle; littérature et cinéma (cinéroman, adaptation, réécriture).

Théories féministes du cinéma, cyborg theory, culture numérique, gender studies et approches philosophiques du cinéma.

Projets de recherche

  • « Entre technologie, féminisme et culture visuelle. Le cyborg dans l'œuvre de Lynn Hershman Leeson », FRQ-SC, Établissement de nouveaux professeurs-chercheurs, 2013-2016.
  • « Poétique de l’inachèvement », en collaboration avec Alejandra Riera, Musée Riena Sofia (Madrid), 2012-2013.
    Projet dirigé par Alejandra Riera (École nationale supérieure des Beaux-arts de Bourges, France) qui porte sur l’œuvre inachevée de la cinéaste Maya Deren en Haïti.
  • « Du texte érotique à l’image pornographique: Sexe, genre et rituels de perversion dans le cinéma français contemporain », CRSH, 2008-2010;
    Projet de recherche postdoctoral qui a donné lieu à une publication : « La voix qui a inspiré Catherine Breillat », dans Varia 2, Textimage: revue d’étude du dialogue texte-image, Lyon, 2010. (http://www.revue-textimage.com/05_varia_2/beaulieu1.html)

Publications récentes

Chapitres de livres et articles

  • « Virtualités à l’œuvre dans le cinéma de Marguerite Duras », Caroline Proulx et Sylvano Santini (dir.) Le cinéma de Marguerite Duras : l'autre scène du littéraire, Bruxelles, Peter Lang, coll. Marguerite Duras (à paraître en 2014)
  • « L’héritage de Jean Genet pour le Nouveau cinéma queer : d’Un chant d’amour à Poison », Écranosphère, Université de Montréal (à paraître en 2014)
  • « Le plaisir visuel de Valérie », Nouvelles vues, Université Laval (à paraître en 2013)
  • « Du cinéma dans le texte de théâtre, du théâtre dans le film : le ‘‘cas’’ Marguerite Duras », Esther Pelletier et Irène Roy (dir.), Adapter le théâtre au cinéma, Études littéraires, Université Laval (à paraître en 2013).
  • « Entre féminisme, technologie et science-fiction : le cyborg », Méridien critique, Université Stefan cel Mare Suceava, Roumanie (2012)

Comptes rendus

  • Anna Lupien, De la cuisine au studio, Montréal, Les Éditions du remue-ménage, 2012, 206p., dans Études féministes, Université Laval (à paraître en 2013)
  • Gilles Marsolais, Cinémas du monde. Toute image est porteuse d'un point de vue. Essai, Québec, L'instant même, 2012, 462p., dans University of Toronto Quaterly (à paraître en 2013)