Logo Université Laval Logo Université Laval

 Personnel 

Personnel

Denise Cliche

Chargée de cours

Téléphone : 418-656-2131, poste 3151
Télécopieur : 418-656-2991
denise.cliche@lit.ulaval.ca

Enseignement

Littérature québécoise des origines à nos jours ; dramaturgie québécoise contemporaine ; sémiotique littéraire ; genres littéraires.

Recherche, création

Membre du Groupe de recherche ASTER (Atelier de Sémiotique du texte religieux).

Domaines de recherche et création

« Analyse sémiotique de l’effet de sens affectif dans cinq textes de la dramaturgie québécoise des années 1980 : Le syndrome de Cézanne de Normand Canac-Marquis, La répétition de Dominic Champagne, Les quatre morts de Marie de Carole Fréchette, L’homme gris de Marie Laberge, La déposition d’Hélène Pedneault ».  Thèse de doctorat, 2005.

« Vendredi ou les limbes du Pacifique de Michel Tournier. Étude sur le chamanisme ». Mémoire de maîtrise. 1986.

Publications récentes

  • 2006 : « L’affectivité discursive dans Les quatre morts de Marie » de Carole Fréchette, communication donnée dans le cadre de l’Atelier « L’écriture de Carole Fréchette, entre le monde et le moi : lectures d’une dramaturgie de l’entre-deux », (Université de Montréal, mars, 2006). Article à paraître dans un collectif dirigé par Gilbert David.
  • 2006 : « Schémas et programmes narratifs : de Greimas à Fontanille. L’homme gris de Marie Laberge et La répétition de Dominic Champagne », Protée, printemps 2006,
    p. 77-89.
  • 2004 : « Passion, parole et libération dans la dramaturgie de Carole Fréchette ». Texte écrit en collaboration avec Andrée Mercier et Isabelle Tremblay dans le cadre du projet de recherche sur la dynamique des genres et publié dans Le théâtre et ses nouvelles dynamiques narratives, sous la direction de Chantal Hébert et Irène Perelli-Contos, Québec, Les Presses de l’Université Laval, 2003,
    p. 215-245.
  • 2003 : « La transposition générique à l'oeuvre dans Scènes d'enfants de Normand Chaurette et Le dernier délire permis de Jean-Frédéric Messier », article écrit en collaboration avec Andrée Mercier et Isabelle Tremblay, Protée, printemps 2003,
    p. 37-50.